Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Présentation

Festival Interreligieux de Musiques Sacrées

édition 2021

Qu’il est difficile de se tenir debout dans la tempête ! Mais au fond de nous-même, tous, nous savons que toujours revient la colombe annonciatrice de jours meilleurs.

C’est notre espoir, c’est notre certitude.

Voilà des mois que tout semble vouloir nous séparer les uns des autres. La pandémie partout, ici et là la folie des hommes et tout près de nous ceux qui sans nous quitter s’en vont, grains de sable qu’engloutit le désert du temps qui fuit.

Le Festival Interreligieux de Musiques Sacrées n’a pas échappé à la règle commune. Annulation de l’édition 2020 et disparition de Claude Vedel son directeur artistique depuis plus d’une décennie.

Mais le jour succède à la nuit. Avec modestie, armée d’une indéfectible certitude toute l’équipe du festival veut participer de cette renaissance.

Une édition 2021 comme une transition avant la mise en place d’une nouvelle direction artistique. 

Une édition qui veut décliner les thèmes de notre création comme une île : Lampedusa. Le plaisir de retrouver l’ensemble Ecume, la formation El Meya et la joie d’accueillir Françoise Atlan.

Le festival se veut reflet fraternel d’une évidence commune. Les communautés Chrétienne, Juive et Musulmane réunies par la musique donnent au mot ensemble toute sa dimension profane et spirituelle.

Trois religions qui partagent espérance et beauté en donnant à entendre la passion des hommes et femmes du monde.

Que vole la colombe

Que germe le blé nouveau

Que résonnent les chants d’espoirs

Qu’éclate la joie de nous retrouver !

Programmation

Entendre et savoir l'autre

Soirée Hommage à Claude Vedel Une édition singulière du Festival interreligieux de musiques sacrées 2021. Une soirée pour oublier l’éloignement et se souvenir de Claude Vedel. Année 2020 : distance et départ ont eu raison de l’édition du Festival interreligieux de musiques sacrées. Les liens, sous la pression de l'actualité, se sont distendus. Mais ils n'ont pas rompu. 2020 : Claude Vedel, cheville ouvrière du Festival nous a quittés. D'abord auprès du Père Doumairon, puis entouré des représentants des trois monothéismes, il a été l'artisan passionné, passionnant, enthousiaste de nos rencontres. Tisseur infatigable de la toile où s'imprime, telle une calligraphie, la multiplicité des expressions. Entendre et savoir l'autre : soirée comme le parfum diffus d'une édition fantôme. Entendre et savoir l'autre : notre manière de saluer l'ami Claude.
Joelle ITTAH, Ensemble DAYAZELL, Ensemble La Camera delle Lacrime, Emmanuel DJOB, Ensemble choral B-a-Bach, Françoise ATLAN, Frère Arnaud BLUNAT, Fethi TABET, Frédéric TARI, Yann GOLGEVIT, Sébastien PORTIER, Christelle DELHAYE, Claude MAURICE, Loth VALAT, Barbara DERATHE...

Jeudi 04 Novembre à 20h – Sainte-Thérèse Montpellier

Comme une île Lampedusa

Créé à l’occasion des 20 ans du Festival interreligieux de musiques sacrées autour de l’idée du «chemin», le spectacle évoque le parcours d’un peuple, d’un groupe et du cheminement personnel. Il confronte nos histoires avec le voyage actuel des migrants qui traversent la Méditerranée. Construit comme un oratorio, Comme une île : Lampedusa. nous entraîne dans cette marche vers l’espoir. À partir d’une lecture croisée de la Torah, de la Bible et du Coran, Colas Valat nous propose une œuvre d’une grande force, d’une grande beauté. Rien n’est dit mais tout est présent.Le concert du 6 novembre sera donné au bénéfice de l’association du Père jésuite Maurice Joyeux qui œuvre sur une île grecque en soutien aux migrants.

Texte et mise en scène : Colas VALAT, direction musicale : Sylvie GOLGEVIT – Fethi TABET, ensemble choral : ECUME, direction : Sylvie GOLGEVIT, ensemble musique arabo andalouse : EL MEYA Direction : Fethi TABET, soliste contre- ténor : Yann GOLGEVIT

Vendredi 05 Novembre à 20h – Sainte Thérèse – Montpellier

Samedi 06 Novembre à 17h – Sainte Thérèse – Montpellier

Samedi 20 Novembre à 20h – ND Souveraine-du- monde – Sète

De Myriam à Rabia

Myriam Marie, Maryam Françoise Atlan Entre romances séfarades, chants arabo-andalous et cantigas de Santa-Maria, c’est à un moment musical et poétique au sein d’Al-Andalus, que la chanteuse Françoise Atlan nous convie. D’essence populaire, ces chants de l’Andalousie sont nés du triple héritage de la musique chrétienne, de la lyrique judéo-espagnole et de la tradition arabe. Voix : Françoise ATLAN Qanun : Nidhal JAOUA Mandole, Nickelarpa : Colin HELLER

Samedi 13 Novembre à 20h – Temple Maguelone – Montpellier

Dimanche 14 Novembre à 17h – église Saint-Hilaire  – Mèze

Tant que durera la terre


Le blé que lance sa main s'enracine et d'une même source naît la multitude. Chaque épi si singulier, chaque grain si semblable. Les reflets de l'ivraie sont fils du vent, du soleil et du sable. La différence s'efface quand s'ouvrent les cœurs et que vient l'essentiel. Alors femmes et hommes sont ici et là même humanité. Faire de la terre un lit, la travailler comme un champ de blé. Dans chaque pli de la montagne, dans le reflet de chaque ruisseau laisser le jour s'enrouler sur la nuit et tant que durera la terre à l'aube, écrire fraternité. Récit évoqué d'un voyage de terreur et d'espoir, Tant que durera la terre raconte la traversée de ceux qui espèrent un ailleurs meilleur. La peur des abysses le dispute à l'espoir dans le jour qui vient. Au loin la grève, et derrière, notre demeure. Il n'appartient qu'à nous de laisser notre porte ouverte et de notre seuil faire un port d'attache. Direction musicale : Sylvie GOLGEVIT Texte et dramaturgie : Colas VALAT Ensemble choral : ECUME Contre-ténor : Yann GOLGEVIT Piano : Christelle CHAMBOURDON Violoncelle : Christelle DELAHAYE Lui, eux : Sébastien PORTIER

Vendredi 12 Novembre à 20h – Centre Œcuménique – Jacou

Vendredi 19 Novembre à 20h – Temple Sauve

Dimanche 21 Novembre à 17h – Salle Saint Guiraud – Béziers

Bande Annonce

Nos partenaires